La robe bleue

Une commande de là-bas, un modèle que je n’ai pas sous la main, une première pour moi !

Comme la dame est couturière et que ce n’est pas ma Maman, on s’applique !
On se creuse la tête pour coller aux mensurations transmises ; on surpique au ras des coutures intérieures ; on bâtit les têtes de manches ; on surjette proprement la jupe ; on repasse à chaque étape.
Et on prend du retard sur la livraison.

Au rayon des modifications, on retrouve les mêmes que pour la robe grise à boutons jaunes : le buste est davantage cintré ; les boutons sont au nombre de quatorze ; la taille est abaissée.

Sauf que des choses m’agacent dans la première Darling Ranges, alors les manches sont allongées ; l’élastique de manches est large ; la robe est doublée ; la patte de boutonnage est entoilée.

Pour tester, les fronces sont remplacées par des plis creux – Madame est bien foutue (disons le mot !), sa silhouette n’en souffrira certainement pas.
Le tissu est une batiste légère, mais avec gilet et collants chauds, la robe devrait trouver sa place dans un dressing d’automne.

Vous aurez remarqué le joli camaïeu de bleu que forment les coloris de cette robe. Nous sommes tout à fait dans le thème, puisqu’elle a choisit Titanium, French Roast et Rose Smoke parmi les couleurs de l’automne 2012

Bon, elle a aussi indiqué qu’elle en avait marre de porter toujours la même chose : là, on est dans le thème.

Ma chère,
J’espère que cette robe te convient et que tu la porteras avec plaisir.
Dans l’idée, la jupe t’arrive au dessus du genou ; les manches sous le coude ; la taille de la robe sur ta taille naturelle.
Les boutons de trois teintes sont une sage fantaisie, t’aimes ?
Merci pour ce défi !

Voyons en conditions réelles si le cahier des charges est rempli.

Qu’en pensez-vous ? Moi, j’suis toute fière !

 
Patron Darling Ranges, Megan Nielsen
Batiste de Lawn Bleu niagara, Stragier
Boutons, galon, entoilage, La mercerie de Charonne

Merci Quattre pour tes photos !

8 comments

  1. Oooooh ! le

    Qu’est-ce à dire « Comme la dame est couturière et que ce n’est pas ma Maman, on s’applique ! » ???

    A part ça, tout est superbe. J’ai hâte de retrouver le récit des cours-de-couture-que-j’y-comprends-rien, mais les mots techniques sont tellement poétiques !

  2. Pour tout vous dire, je suis ravie! Voici mes raisons:
    – la robe est ajustée mais très décente
    – la robe est bleue comme tout ce que je porte, mais d’un bleu inhabituel et joyeux
    – la robe est classique et chic mais discrètement originale
    – la robe est complètement mon genre et en même temps subtilement différente de tout ce que j’ai
    – les finitions sont proprement hallucinantes, je vous le dis!
    Moralité, essayez de vous faire coudre un truc par Jul si vous pouvez, hé hé!

  3. oui elle est superbe cette robe ! je l’ai vu chez Quattre déjà! j’adore le détail des boutons dans plusieurs tons bleus !

    comme le suggère Quattre, ça pourrait être trop cool un échange aussi ;-) (je dis ça je dis rien…)

    bravo !

  4. Tu peux être fière, c’est cette robe qui m’avait amené par ici! Elle est sublime!!
    A très bientôt,

  5. Elle est canon ! J’adore ce bleu et ce modèle me réconcilie avec le concept de robe chemisier qui me laisse souvent assez sceptique.

    … Et incroyable mais vrai, comme je préparais ce commentaire, j’ai pris connaissance de celui que tu viens de me laisser… Small world, small blogo !
    :)

  6. Biboundé le

    Excellent, Bravo ! On dirait qu’il y a eu échange de boutonnière : du gris c’est passé aux tons de bleu

  7. Rétrolien : Où l’on fait le point | Hachis Parementure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *