Paris Haute Couture

Un jour de grosse neige, un après-midi de libre en semaine ; profitons-en pour aller voir l’expo du moment à l’Hôtel de Ville !

Pour les explications, les analyses, les copyright et les interviews, on se reportera au site de l’exposition Paris Haute Couture, bien documenté.

Figurines Lucien Lelong Paris Haute Couture

Comme prélude, un peu d’Histoire.
Entre les clichés vintage se présentent les artisans – brodeurs, plumassiers… Des toiles sont exposées, somme toute assez similaires à toutes les autres. Les étapes dans la création et la confection d’un modèle sont détaillées ; tous les créateurs ne travaillent pas de la même façon. Madame Grès plisse sur mannequin, et dessine ensuite ; Christian Dior dessine d’abord, puis reproduit.

Atelier Paris Haute Couture

On entre alors dans le vif du sujet : dans la salle cathédrale, des dizaines de robes du soir étalent leurs richesses. Volumes, couleurs, strass, broderies, plumes, jeux de transparence, velours, soies… Chaque modèle est plus somptueux que le précédent.

Paris Haute CoutureParis Haute Couture

Les créations sont présentées de façon à pouvoir tourner autour, et les observer sous toutes les coutures – ah ! quand même, on ne peut pas voir la doublure, ni le jupon.
J’ai rapporté quelques idées de construction ou de drapés, pour les mariages de cet été.

Derrière une colonnade, les modèles de jour, si sobres, méritent également une étude approfondie.

La mode de jour en haute couture est un éloge de la discrétion dont la simplicité n’en est que plus trompeuse. Car derrière ces formes et ces couleurs modestes se cachent le plus souvent un travail de coupeur, de mathématicien et d’architecte dont la sophistication dépasse parfois celle des robes du soir.
Un simple montage de manche, pour peu qu’elle soit « montée », relève alors d’un exercice périlleux pour que l’entoilage, la « tête de manche » et sa « cigarette »* se placent bien.

* Finition, bande de tissu placée sous la tête de manche pour lui donner un bombé.

La maison de couture sépare ainsi l’atelier « flou », préférant les matières légères et féminines, de l’atelier « tailleur », employant ainsi des tissus de jour plus consistants. C’est dans ce dernier que naissent des coupes parfois virtuoses de matières d’une très grande qualité.

La mode de jour en haute couture est donc l’équilibre d’un luxe dont la plus grande qualité serait de savoir se faire oublier.

Paris Haute Couture

Avec la mode de jour, on ne cache pas les défauts derrière des paillettes ! Le patron, la coupe et l’assemblage doivent donc être irréprochables.
Moi, c’est ça qui me fait rêver…

3 comments

  1. Alors ma chère, figure toi que je n’ai pas pu m’empêcher de me faufiler à quatre pattes sous ma robe préférée (la dior noire croisée sur la poitrine) pour observer (et toucher!) la crinoline et le jupon. J’ai vraiment adoré cette expo, et j’en suis revenue pleine d’idées!

  2. Rétrolien : Le cours de couture #20 | Hachis Parementure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *