Le cours de couture #20

Au vingtième cours de couture, j’ai dessiné le patron de la robe civile.

On reprend le corsage de base selon les mensurations de la future dame ; on le coupe à la taille, on dessine les caractéristiques du buste de la robe et les petites manches ; à part, on trace deux quarts de cercles, pour la jupe devant et dos. On fait valider par la prof, on se réjouit de ce joli patron… Vivement l’assemblage de la toile !

Oh ! j’ai encore eu la chance d’essayer deux modèles d’Olivier Battino : une jupe portefeuille vert vif, soulignée d’un biais argenté – très sportswear ; et un top en satin de coton à motifs noir et blanc, encolure ronde et mini-manches à plis ronds.
C’est amusant de jouer les mannequins et de donner son avis sur la construction de modèles qui seront commercialisés !

Le saviez-vous ?

Pour augmenter la longévité d’un vêtement, il convient d’ajouter un enforme sur toutes les parties susceptibles de se déformer avec le temps : encolure, emmanchures etc. Si le vêtement est triplé, on ajoute quand même un enforme, on ne se défile pas !

Pour enfiler confortablement une robe, la longueur de l’ouverture doit être de 18 cm depuis la taille vers le bas. Ainsi, pour une fermeture à glissière dans le dos d’une robe, on mesure la hauteur du dos + 18 cm, et on obtient la longueur totale de la fermeture à glissière à acheter.

Schéma Robe civile

La robe civile

Destinée à être portée par une amie lors de son mariage civil, elle est la première des trois robes chic de l’été.
Le cahier des charges est succinct : une robe blanche, courte et simple. Comme le précisait l’encadré sur la mode de jour de l’expo Paris Haute Couture, le patron doit donc être irréprochable pour se faire oublier… C’est un beau challenge !

Le buste de la robe est ajusté grâce à des découpes bretelle. Les manches capsule donnent un air sage au vêtement, contrebalancé par un décolleté en V dans le dos. La jupe cercle danse avec les mouvements du mannequin. La robe se ferme par une fermeture à glissière invisible dans le dos.

La robe civile sera certainement en satin de soie, dont la fluidité s’accordera parfaitement avec la découpe en cercle de la jupe. Une triplure en organza de soie sera ajoutée au buste, pour plus de tenue sur la partie supérieure. Une doublure finira proprement la robe.

Qu’en pensez-vous ?

8 comments

  1. Quel projet !!

    j’ai pas tout compris sur l’histoire de la fermeture zip je t’avoue…

    c’est de toi le dessin ?

  2. Satin de soie…je n’en dis que du bien…tu me montreras un échantillon?

  3. Trop hâte de la voir en vraie cette robe civile!
    A très bientôt,

  4. J’en pense… Waoouh!! ;)
    Avec la description que tu en fais j’arrive bien à imaginer la robe terminée et je suis sure que ça va être magnifique!! Très chic!
    Par contre travailler avec du satin de soie ça ne doit pas être une partie de plaisir!!! Dans mon esprit ça doit glisser dans tous les sens! Mais je suis sure que tu as une astuce!! hi hi hi
    D’ailleurs merci de prendre à chaque fois le temps de mettre un petit encart « le saviez-vous? »! Moi j’apprends pleins de choses et d’astuces grâce à toi!! (Il semblerait que je ne sache rien! hi hi hi).
    Bonne journée! Et bonne couture! :)

  5. Mimiane le

    Ah que ouiche ! tout ça est fort instructif et de surcroit intéressant !
    Je suis émerveillée de ce que tu sais faire, et j’ai hâte de voir le résultat.
    Ce serait cool d’avoir quelques trucs pour coudre un tissu fluide, il y a probablement des trucs pour éviter de s’arracher les cheveux, non ?
    Trop marrants les dessins (j’adore !).

  6. Alex le

    ça paraît impec. Impatiente de voir ça…

  7. Rétrolien : Le cours de couture #22 | Hachis Parementure

  8. Rétrolien : Le cours de couture #23 | Hachis Parementure