Le cours de couture #21

Au vingt-et-unième cours de couture, j’ai dessiné le patron de la robe Junon.

On reprend le corsage de base ; on coupe à la taille, on construit les découpes du buste, le décolleté du dos, les emmanchures. On se creuse la tête pour la jupe, on hésite, on recommence : c’est ça, de ne pas avoir une idée précise de ce qu’on veut ! Finalement, on se décide et on trace les différents pans.
Pour cette robe encore, la toile est ultra nécessaire – il faut voir ce que ça donne avant de la découper dans un tissu précieux !

Les autres auditeurs du cours commencent leur robe également. Il y a une robe trapèze très 60’s, une robe toute fluide avec des manches roulées au coude, une robe façon kimono, un bustier avec jupon ample qui fait penser à une prom dress
Avec ces modèles tous très différents, ç’aurait été drôle d’organiser un défilé de toutes nos créations !

Le saviez-vous ?

Le corsage de base est destiné au modélisme de vêtements en tissu. Pour la maille, il existe un corsage maille de base, qui ne comporte pas de pinces. Et un corsage de plus à dessiner !

Quand une robe bustier tombe, c’est qu’elle n’est pas bien ajustée à la taille. En effet, puisqu’il n’y a pas de bretelles pour maintenir la robe par le haut, seule la taille maintient la robe en place.
Une astuce pour ajuster parfaitement une robe bustier est de coudre à l’intérieur un ruban à agrafes au niveau de la taille : ainsi, les légères fluctuations de poids n’auront aucune incidence sur la tenue de la robe, et vous ne passerez pas la soirée à remonter votre robe !

Schéma Robe Junon

La robe Junon

Deuxième robe chic de l’été, je la porterai au mariage d’une amie.
Les savantes découpes de la robe s’inspirent fortement des collections de Dice Kayek, dont j’admire énormément le travail.

Le buste est structuré par des découpes princesse. Dans le dos, un décolleté hexagonal rappelle les lignes géométriques de la jupe. Les emmanchures débordent sur les épaules.
Deux empiècements à la taille donnent du volume sur les côtés de la jupe, grâce à deux plis couchés de chaque côté. La jupe est composée de plusieurs pans, de façon à donner du volume sur les côtés tout en gardant le devant et dos plats.
Éventuellement, la jupe pourrait comporter un surplus de tissu largement relevé sur une cuisse, afin de casser la symétrie du modèle.

Le tissu sera aussi chic que la robe est sophistiquée, avec de la tenue mais pas trop épais : taffetas ou soie sauvage, triplure en organza de soie, doublure obligatoire.

Vous l’avez compris, de fortes hésitations subsistent quant au potentiel de ce patron. Des avis neufs et éclairés seraient très utiles ! Lecteurs, qu’en pensez-vous !?

6 comments

  1. La soie sauvage.. je rêve d’en travailler un jour.. Ma robe de mariage était en soie sauvage rouge, une merveille…
    Alors je te conseillerai cette matière pour sa beauté mais je n’en ai encore jamais travaillé..
    Hâte de découvrir ton choix!
    A très bientôt,

  2. La Mamenauuuuude ! le

    Junon ??? Il est vrai que c’est la déesse du mariage : est-ce que ça a un rapport avec l’occasion prévue pour la porter ?
    Heu… on apprend aussi que Junon a a été plusieurs fois battue par son époux. Chut ! Faudra pas le dire à la copine qui se marie…
    En tout cas, ce nom de robe est amusant, et moi, j’ai vraiment HÂTE de voir réalisés les noooombreux projets en cours !!!

    C’est pas tout ça, mais j’ai un gilllllllet à tricoter…

  3. Hé bien il faut urgemment faire une toile et nous la montrer!!!

  4. Fanny le

    Tes cours ont l’air passionnants et vraiment très précis, je suis avec attention tes publications sur le sujet…et cela me donne de plus en plus envie. Sauf que je ne trouve rien à Strasbourg qui ressemble à ce que tu pratiques. Je vais chercher plus assidûment, avec tout cet engouement autour de la couture, il y a bien des professionnelles qui vont se lancer dans des cours collectifs !
    Continue comme ça…

  5. Rétrolien : Le cours de couture #25 | Hachis Parementure

  6. Rétrolien : Le cours de couture #22 | Hachis Parementure