Le cours de couture #25

Au vingt-cinquième cours de couture, j’ai avancé les robes civile et Junon.

Les derniers essayages de toile sont faits, on s’occupe en premier lieu de la robe civile : on reporte les petites modifications sur le patron, on s’assure que toutes les mesures correspondent. On recopie le patron de travail sur un papier blanc et propre, avec marges de couture. Pour ne pas salir le beau tissu blanc, on attend de rentrer chez soi pour le découper.
On s’occupe ensuite de la robe Junon : de même, on reporte les petites modifications sur le patron et on s’assure que toutes les mesures correspondent. On recopie le patron au propre, avec marges de couture – on a donc un patronage. On dosse le beau tissu orange vif déniché pour l’occasion, on trace les pièces et on découpe sans frémir.

Plus l’année avance, plus rares se font les leçons théoriques – d’où la quasi-disparition des rubriques « Le saviez-vous ? ». Cependant, avec le chapitre du pantalon dès la semaine prochaine, on devrait en apprendre de belles ! Stay tuned!

Où l’on éprouve son pouvoir d’achat

Partie à la recherche d’un tissu pour la robe Junon, je suis rentrée délestée de quelques euros.
Le tout vient des Sacrés Coupons – sauf le vichy : une mine d’or, ce magasin !

Tissus

Vichy de coton gris clair, acheté pour faire une toile de la robe 5 du livre japonais Drape drape (terminée, retouchée), à réutiliser pour un ensemble de bébé issu du livre japonais Makié (projet) ;
Satin de soie indigo, acheté pour une version mariage de la robe 5 du livre japonais Drape drape (toile terminée et retouchée) ;
Jersey de lin bleu turquoise, destiné à une version « lendemain de mariage » de la robe 101 du Burda de juin (projet) ;
Toile de coton-soie orange vif, destinée à la version finale de la robe Junon (toile validée, tissu découpé) ;
Doupion de soie bleu saphir, acheté pour coudre une robe de mariage d’après la robe 102 du Burda de juin, sans les pompons (projet) ;
Jersey de coton Agnès B. vert anis, sans projet particulier !

6 comments

  1. Hâte de voir. Ca veut dire quoi « dosser » (on dosse le beau tissu orange). Et au fait j’ai fini ma chemise et je te remercie encore pour tes conseils sur les marges !

  2. C’est aussi un de mes fournisseurs préférés : mais aie pour le porte-monnaie parfois car moi j’ai du mal à résister ! vivement que nous voyons les vêtements réalisés dans ces tissus !

  3. Mouz' le

    Ah ben moi, je ne trouve jamais rien à Sacrés Coupons. D’abord il y a trop de monde et on se fait bousculer sans ménagement. Ensuite, c’est le bazar, et tout ce que je vois me paraît bien moche. Ca ne me donne pas envie de plonger les mains dans les tissus pour trouver la perle rare. A moins que vous ne m’ayez précédée, et que vous toutes ayez acheté tous les beaux tissus ???
    Ca doit être ça. La prochaine fois, j’y vais à l’ouverture…

  4. et bien quel shopping !! ça fait longtemps que je ne me suis pas faite plaisir comme cela ! ça doit dater de Londres !!

    vivement les robes finies !

  5. Grrrr! Je suis jalouse! Surtout du jersey de lin!

  6. Quel beau butin, hâte de découvrir la suite..;
    A très bientôt,