Une pochette à tricot

Au premier abord, c’est une bête pochette, taillée dans les chutes de la robe outremer et décorée d’un pompon vite assemblé.

La pochette à tricot PomponLa pochette à tricot

Ouvrez-donc : c’est une pochette à tricot !

C’est un outil indispensable pour dissimuler l’ouvrage en cours aux regards curieux des badauds ou – pire ! – des collègues. Il y va de mon sérieux ; les mémés qui tricotent paisiblement au coin du feu ont encore la vie dure par ici.

La pochette à tricot

Le sérieux, c’est pour les autres ; on peut bien mettre une doublure à petits oiseaux à l’intérieur de la pochette si on veut.
Quelques rectangles découpés et assemblés plus tard, le résultat est plaisant pour un si faible effort. Des tutoriels foisonnent à ce sujet sur le net.

Si petit que soit ce projet, il mérite quand même son étiquette Jul® véritable – presque aussi longue à coudre que la pochette toute entière !

La pochette à tricot Etiquette

Chutes de doupion de soie bleu outremer et coton à oiseaux Robert Kaufman,
Fermeture à glissière et ruban,
Le tout issu de mon stock à écouler

5 comments

  1. Mouz' le

    Ah bon ? Ce sont les mémés qui tricotent ???

  2. Pouz' avec un P le

    Tiens, je connais une autre pochette faite avec des chutes de fausse fourrure, de tissu rayé et de petites oreilles jaunes !

  3. Sobre effectivement du dehors… parce que oui, le collègues rigolent (j’ai mon ouvrage de crochet planqué dans une pochette au fond de mon sac…). mais très chouette inside !

  4. On aura tout vu! Jul a cousu une pochette! Moi, j’ai carrément fait mon coming out au travail. Durant les pauses, les réunions informelles, les temps morts, je tricote. Le premier jour j’ai dû affronter des commentaires incrédules, et puis après, tout le monde s’y fait…

  5. Pff les collegues sont jaloux car ils n’ont aucun talent créatif!
    A très bientôt,