Le cours de couture #38

Au trente-huitième cours de couture, on a commencé le dessin du patron de la veste.
Nouvelle année, nouveau patron !

On reprend le corsage de base de l’an dernier, en espérant qu’il soit toujours bien ajusté. On effectue les modifications préconisées : élargir le devant et dos, agrandir l’emmanchure, réduire la longueur d’épaule, retoucher l’encolure.
Le col et les manches sont réservés pour le prochain cours.

La veste proposée est un modèle très classique de Dolce & Gabbana, si classique que je vais peut-être tenter quelques modifications, tout en gardant l’essence de la veste de tailleur. Des propositions ?

En bonus, puisqu’il restait du temps avant la sonnerie, j’ai retouché la base du pantalon cousue pendant les vacances : bien trop large ! Ceci explique l’échec de la première toile du pantalon asymétrique.
Une pince morte sous les fesses et un rétrécissement de la largeur de cuisse sont nécessaires pour retrouver une base de pantalon ajusté. Un tel changement de morphologie « du bas » en moins de six mois laisse à penser que « le haut » a également suivi, et donc que la base du corsage est aussi à reprendre… Sans flemme, il aurait fallu s’en assurer avant de commencer le patron de la veste !

Le saviez-vous ?

La manche tailleur est une manche longue construite en deux parties et légèrement arrondie au coude.

Le cran du col tailleur peut être plus ou moins droit, comme l’illustre un article de Stiff Collar, un blog à suivre pour décoder la couture et l’élégance au masculin.
En rose sur le schéma : cran sport, cran parisien ou cran aigu – la prof parle plutôt de col tailleur classique (cran droit) ou col tailleur à l’italienne (cran aigu).

Marie-Christine

De la santé à la mode

Avant de donner des cours à la Mairie de Paris, la prof donnait des cours à ESMOD. Et avant, elle tenait une boutique de sur-mesure. Encore avant, elle restaurait des vêtements vintage… Et même, au début, elle était infirmière psychiatrique.
Pour découvrir le riche parcours de Marie-Christine, son optimisme et comment elle met à profit chacune de ses expérience au quotidien, allez donc lire l’article De la santé à la mode qui lui est consacré sur Changement de cap, c’est très intéressant !

5 comments

  1. Oups pour le corsage s’il faut aussi effectivement le reprendre. ET toujours aussi hâte de voir ce fameux pantalon !!!!

  2. Laure le

    une veste, c’est trop chouette ! Faudra que tu me montres la modification du corsage de base. Dans l’idéal, je devrais en faire une pour la mi-saison également… en tout cas bon courage pour la suite du pantalon !

  3. hâte de découvrir ta veste!
    A très bientôt,

  4. Fée du logis le

    Mais qu’est-ce donc, « une pince morte » ??? Voilà une bien curieuse expression, qui ne manque d’ailleurs pas de charme.
    Ah ! Ces mots techniques !

  5. Aaaah, Jul, tes posts me font rêver. Tu vas coudre une veste tailleur, incroyable.