La robe spartiate

Voulant utiliser un coupon de jersey marinière gracieusement offert, je décalque le patron d’une petite robe toute bête repérée dans Knipmode d’avril. Plus de deux mètres de jersey sont requis, je m’entête en vain : ce coupon de jersey marinière d’un mètre est trop bien trop petit !

La dernière trouvaille des Sacrés Coupons est donc sacrifiée en partie, un jersey de coton tout doux, fluide, légèrement brillant et avec un joli tombé. Il était plutôt destiné à une deuxième robe tire-bouchonnée – cette dernière ayant péri au premier lavage – mais le patron recopié, impossible de s’arrêter là.
Devinette : c’est un tissu de designer, mais j’ai oublié son nom. Seul indice : ses initiales sont « F.S. » !

La robe spartiate Devant

Initialement peu convaincue par l’adéquation entre ma silhouette et le dessin technique de la robe, je dois tout de même admettre que ce modèle est très agréable à porter !

La robe est très large, laissant l’air circuler entre la peau et le tissu – l’idéal pour les grosses chaleurs ! L’amplitude du haut permet aussi de s’offrir un déjeuner copieux sans en pâtir tout l’après-midi ; la ceinture élastiquée structure le modèle malgré la taille épaisse.
Enfin, le modèle se porte tout l’été : vite enfilée après la plage, ou accessoirisée pour sortir en ville. Dommage que le soleil se soit caché juste pour les prises de vues…

La robe spartiate Trois-quart

Quelques détails du patron mériteraient d’être revus pour une éventuelle prochaine version du patron :
– L’ampleur du col bénitier est bien trop importante, cause de fréquents attentats à la pudeur superflus.
– Le col est simplement surfilé et plié vers l’intérieur ; un fin biais aurait été plus élégant.
– La jupe a été raccourcie de huit centimètres, c’est court mais ça me plaît !
– L’élastique est trop serré pour être porté sur les hanches. Il s’agit de trouver un élastique moins rigide, et d’y rajouter quelques centimètres de longueur pour encore plus de confort.

La robe spartiate Profil

A part ça, la couture en néerlandais n’a rien d’évident. Même avec l’aide d’Internet, la traduction est mal aisée ; certains points restent obscurs. On se sent finalement plus perdus qu’avec la couture en japonais – là, au moins, il y a des schémas explicatifs !

Cette robe n’a rien de l’austérité spartiate légendaire, mais elle donne un petit air de guerrier grec, avec sa petite jupette large et courte, non ?

La robe spartiate Dos

Patron Robe #04 Knipmode 04/2014
Jersey de coton fin Bleu de minuit, Sacrés coupons

8 comments

  1. Pingridou le

    TROP jolie cette robe :D !
    Par hasard, ce serait pas Franck Sorbier pour les initiales ? (oui oui, j’aime bien résoudre les devinettes…)

  2. Waooow! Super jolie et super classe cette robe de guerrière grecque! ;)
    Je ne suis pas une grande fan des cols bénitiers d’habitude mais je dois dire que dans ce cas je le trouve très réussi et très seyant (sur les photos il ne donne pas l’impression d’être « coquin » ;) ).
    Enfin la couleur du jersey est vraiment superbe!
    Je vois que les néerlandais ont réussi à t’envouter avec leur magazine de couture hi hi hi. Évidemment le charme se rompt quand tu commences à vouloir comprendre ce qui est écrit! ;) Je te rassure avec le temps on s’y fait et on arrive même à décrypter les explications!!
    Bonne couture et à bientôt!! ;)

  3. je sors de mes cartons pour te laisser un petit message. Cette robe est bien sympathique !!! Quand aux sandales jaune fluo qui pète, ca égaye prodigieusement la tenue.

  4. Très sympa cette robe! Et pour un patron néerlandais je dis chapeau! Je me ferai bien la même pour ce été! Tu m’en parleras mercredi! :)

  5. Fée du logis le

    Qu’est-ce qui se passe entre le mur de pierres et toi ? Il manque les dialogues, à ton roman-photo !

  6. De toute façon, avec du jersey marine, tu es sûre de ne pas te tromper, ça marche à tous les coups!

  7. Mami le

    elle est très jolie, j’aime beaucoup.
    et comme tu dis, elle doit être très agréable pour les grosses chaleurs. le rêve!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *