Le nid douillet

Le nid douillet Fond blanc

Profitant d’un entrain inespéré pour les projets de couture, j’ai cousu un nid d’ange. Le patron simplissime, répéré depuis sa parution, a grandement favorisé cette rapidité d’exécution.

Pourtant, une fois plié, le nid d’ange ne mesure que 50 cm de haut : c’est la taille d’un bébé à la naissance. Douillet et bien mignon, j’ai bien quelques doutes sur son utilité passées les premières semaines.

Le nid douillet

La bonne idée, c’est celle de « Wassup kiddo ? » ! La couture de la pointe du nid d’ange est remplacée par des pressions, de façon à pouvoir transformer le nid d’ange en couverture ou sac de couchage, suivant le pliage.

Le nid douillet Dépliage 1Le nid douillet Dépliage 2

Admirez au passage la profusion de pressions métalliques, solides et très facilement posées grâce à la pince Vario+, dont j’ai déjà fait l’éloge ici ou . C’est un allié efficace et économique, notamment pour les projets de bébé – série de bavoirs, par exemple.
La pince adoptée, il ne reste plus qu’à commander une grosse recharge de boutons pression pour s’autoriser toutes sortes de folies rivetées sans état d’âme.

Le nid douillet Dépliage 3

On obtient ainsi une jolie couverture en origami, douce et moelleuse, pouvant servir au besoin de tapis de jeu.

Elle est triplée d’un molleton confortable, présentant l’avantage d’être enserré de deux couches de « non-tissé », favorisant le passage des épaisseurs sous le pied de biche.

Le nid douillet Gris clair

Le tissu extérieur est une flanelle de coton Gris clair au contact très agréable sur la peau. Le coupon est un vieil achat, soigneusement dissimulé au fond du stock : il était temps de l’utiliser !

A l’intérieur, c’est la batiste de coton Hirondelle d’Atelier Brunette. Motifs modernes et toucher soyeux très proche du Liberty, le prix assez élevé du métrage n’est pas usurpé.

Biais et gros-grain manquent peut-être de fantaisie, mais il ne fallait pas voler la vedette aux hirondelles sus-citées ! La teinte Bronze du gros-grain est tout de même assortie à leurs becs, rien n’est laissé au hasard.

Le nid douillet Hirondelle

Deux boutons pression ont été ajoutés, en plus des trois boutons centraux recommandés par le patron. La couverture se transforme ainsi en sac de couchage, une fois le nid d’ange trop petit.

Un patron décidément plein de ressources !

Le nid douillet Sac de couchage

Patron Burda 09/2013 #148
Flanelle de coton Gris clair Sacrés coupons
Batiste de coton Hirondelle Atelier Brunette
Molleton La mercerie de Charonne
Biais et gros-grain La mercerie de Saint-Pierre

7 comments

  1. Effectivement je pense qu’en tant que nid d’ange elle ne va pas durer longtemps. Mais pour le reste des utilisations, si ! Elle est super jolie cette couverture multi-fonction !

  2. Laure le

    Magnifique !!! c’est vrai que les tissus Atelier Brunette font bien envie !

  3. Marie le

    Arf, c’est trop d’honneur, merci ! J’aime beaucoup ta version et ton choix de couleurs et motifs.
    Et je ne me souviens plus si j’avais suivi exactement les dimensions de Burda, mais le mien m’a servi environ 6 mois.

  4. Grand-Ma' le

    Vraiment, cette appellation « nid d’ange » est très poétique. Mais comment sais-tu si elle sera sage ???

  5. Siana le

    Très bonne idée, de l’avoir rendu modulable avec ces boutons pressions en plus ! Tu pourras l’utiliser plus longtemps comme ça !

  6. Magnifique!

  7. dessinatologue le

    Adorable à croquer ce petit lit/couverture pour l’adorable baby qui se fait désirer :) J’ai même rêvé de sa maman couturière l’autre jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *