La robe hors-saison

Des lustres que ce tissu hante mon stock sans trouver l’occasion de lui faire un sort. Il a été longtemps réservé pour un patron maison – la robe du samedi – entamé en cours de couture, finalement abandonné après la confection de deux toiles parfaitement moches.

Puis je suis tombée sur plusieurs jolies versions de la tunique Saiph – au moins dix ans au moins après sa parution – et je suis revenue sur ma première impression de patron informe.
Gros caprice après un long marasme de tricouture, il me la fallait tout de suite : et voilà comment j’ai cousu une parfaite petite robe d’hiver en lainage noir en plein mois de mai.

La robe hors-saison

Renseignements pris sur Internet, il s’avère que le patron taille très grand et très court : la taille coupée est donc choisie en fonction des mesures du vêtement fini, soit une taille XS pour un résultat encore large – où comment se faire du bien au moral en rentrant de vacances, flotter dans un vêtement XS…
La longueur est calquée sur celle de la robe graphique : +4 cm sur le buste, +3 cm sur la jupe par rapport au patron initial. Elle reste très courte, peut-être trop pour une robe qui vole au vent.

Enfin, les manches ont été également retouchées pour obtenir une longueur trois-quart.

La robe hors-saison Dos

La robe est assemblée en un éclair, tant les pièces sont simples et les explications limpides.

Le problème se pose lorsqu’il s’agit de faire l’ourlet de la jupe, d’autant qu’elle est doublée pour ne pas accrocher les collants.
Le plus joli aurait été de faire un ourlet extra-fin – comme pour la robe civile ou le top au volant – mais franchement, avec un lainage un peu épais qui s’effiloche et une patience très émoussée, ça n’était pas envisageable. C’est donc la solution du biais qui l’a emportée, pour un résultat moins aérien mais plus serein.

La robe hors-saison

Ce qui est marrant, c’est que, quand même, cette robe me disait quelque chose… J’ai retrouvé après coup ces quelques photos épinglées dans mon dossier d’inspiration de robes, tirées d’une ancienne collection Sézane.
Une vraie contrefaçon ! Il manque juste les deux petits boutons au bas des manches.

La robe hors-saison SézaneLa robe hors-saison SézaneLa robe hors-saison Sézane

En parlant de boutons, celui-ci est un authentique bouton « à la grenade » de Grand Uniforme de l’école militaire de Saint-Cyr. C’est l’occasion d’observer de plus près le détail du motif à chevrons du lainage employé.

La robe hors-saison Bouton

L’autre anecdote amusante, quoiqu’un peu vexante, c’est que mon copain m’a demandé si je portais une toile, quand je lui ai fait découvrir ma robe, toute fière de cette dernière création. Une toile !? J’vous jure…

La robe hors-saison

Patron Saiph Papercut Patterns
Lainage à chevrons Gris brun L’ouvrage des dames
Bouton de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr
Fournitures La mercerie de Charonne

8 comments

  1. Effectivement tu t’es bien inspirée même sans t’en souvenir !!! En tout cas elle est très mignonne et moi j’aime bien la longueur… Ca casse le côté un peu droit de la robe. Quand à la remarque de Jean … no comment !!!!

  2. Alice Gorrias le

    Trop belle ma cousine!! La robe aussi…évidemment.
    Et flotter dans du XS…ahhhhh, ca m’a fait du bien au moral !!

  3. Très jolie robe, et la longueur est bien trouvée (sauf quand tu te penches au dessus du bac à sable, peut-être?).

  4. ah oui elle est quand même courte (et c’est moi qui dit ça..) ça le fait quand tu lèves les bras ?

    je reste sur mon avis au sujet de cette robe, pas faite pour moi, j’aurai l’impression d’avoir enfilé un sac, je trouve en revanche qu’elle te va joliment, c’est même classe ;-)

  5. Loumenitza le

    Moi je trouve cette robe parfaite et parfaitement bien portée. La longueur est comme il faut car plus longue, elle aurait été tristounette. Avec des collants, une robe un peu courte est jolie et puis, quand on flotte dans une taille XS, on peut se le permettre !

  6. Elle te va bien. Moi j’aime bien sa longueur mais c’est clairement une question de goût et … d’activités.

  7. Rétrolien : La robe façon tailleur | Hachis Parementure

  8. Rétrolien : La mini qui brille | Hachis Parementure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *