La mini qui brille

Continuant sur ma lancée puisque le beau temps est encore timide, j’ai encore cousu un vêtement d’automne-hiver comme les robes hors-saison ou façon tailleur, toujours en utilisant un tissu du stock.
Il faut dire que l’association de collants noirs et jupe ou robe courtes est vraiment mon uniforme favori.

La mini qui brille Devant

Ce patron de jupe a fait couler beaucoup d’encre, puisqu’il séduit beaucoup par son style élégant et original, mais en déçoit certains par un défaut de coupe à la taille.

Malgré la description du site qui annonce une jupe « Lined mini skirt with regular rise » il semble qu’elle soit plutôt prévue pour être portée taille basse. Les pinces courtes, l’arrondi des hanches placé haut et la largeur du vêtement à la ceinture : tout indique que le vêtement doit être porté bas sur les hanches.
D’autant plus que la jupe est très courte ! – Notons au passage les photos en contre-plongée, une idée lumineuse du photographe : grosses fesses et jupe extra-courte garanties !

La mini qui brille Dos

Les explications accompagnant le patron sont très claires et complétées par des schémas qui facilitent la compréhension. Les étapes souvent oubliées – finitions des bords avant ou après la couture, ajout d’un piqué plat, utilisation du fer – sont bien précisées et replacées dans leur contexte, de façon à ce que l’assemblage de la jupe soit simple et sans point de blocage.

Une fois le tissu découpé, la jupe est d’ailleurs terminée en une grosse soirée. Il n’y a même pas d’ourlet invisible à coudre à la main puisque la doublure est cousue avec le bas de la jupe. En plus d’être rapide, cette technique permet de ne pas voir sa doublure remonter sous la jupe en marchant !

La mini qui brille Côté dos

Le tissu est une superbe charmeuse de laine et soie YSL dénichée il y a fort longtemps. En laine noire toute douce d’un côté et satin de soie bleue de l’autre, il est assez difficile à imaginer sous forme de vêtement.
A la caisse, la vendeuse avait caressé le tissu amoureusement, en insistant sur sa très belle qualité. « Il faut trouver un patron qui sublime les deux faces » avait-elle même précisé. Du coup, je n’ai jamais osé le couper.

L’idée d’utiliser cette soie vive et brillante pour une pièce aussi courte me paraissait judicieuse, d’autant plus que la jupe Nasha exige un tissu avec de la tenue et peu d’élasticité.
Initialement, j’aurais aimé coudre un duo de jupes pour obtenir également une mini noire avec la face envers du tissu, mais cette même face attrape toutes les poussières qui traînent.

La mini qui brille Côté devant

La découpe asymétrique et le tissu bleu qui brille font de cette jupe une pièce originale qu’on ne risque pas de croiser fréquemment, d’autant que j’espère remiser ce vêtement d’automne bien vite au profit d’un peu plus de soleil !

Patron Nasha Named
Tissu Charmeuse de laine Noire et soie Bleue YSL Sacrés Coupons
Fournitures La mercerie de Charonne

3 comments

  1. une très belle jupe ! Pour l’avoir vu « en vrai » je confirme ;-) J’ai beaucoup aimé la pique au photographe ! Quand à ce tissu il est sublime effectivement et illumine la grisaille actuelle… Je vois que tu avances sur ton Maurice ! Chez moi c’est le calme plat pour le moment, j’ai du mal à dégager du temps !

  2. elle est superbe, mais effectivement un peu courte !
    pour les grosses fesses, ça va, tu as de la marge ahah !

    vivement que j’accouche pour coudre selon mes envies des trucs pour moi, la grossesse ça me bloque, je n’ai même pas fait la Camas…

  3. JUL EN MICROJUPE??? Mais où va le monde? (Elle est très chouette soit dit en passant!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *