Paul

Après de grands silences et une annonce abrupte en toute fin de grossesse, le blog s’est à nouveau tu. J’ai envie de lui donner aujourd’hui un nouveau sursaut – ou un dernier sursis, on verra bien.

C’est que ma deuxième grossesse s’est bien passée grâce à un suivi médical prévenant, mais a necessité beaucoup de repos. Du coup, j’ai fait très peu de couture, et un déménagement épuisant a achevé d’enterrer la machine à coudre au fond d’un carton. En guise de bienvenue, nous avons été cambriolés dans le nouvel appartement, mon ordinateur a disparu et toute envie d’étoffer le blog avec !
Je me suis rattrapée avec pas mal de tricot, façon baleine échouée sur un coin de canapé, mais je reste déçue de ne pas avoir pu me coudre une garde-robe de grossesse et d’allaitement.

Ces quelques mois hivernaux un peu maussades se sont vite faits oublier.

Notre petit Paul est né le 2 février tôt le matin, après un accouchement rapide et efficace.
Nous étions tout excités de revivre ces moments fous, et de nous retrouver à nouveau gauches avec un tout petit bébé dans les bras. Est-ce parce que c’est le deuxième et que nous sommes rodés, ou parce que c’est un garçon calme – et parfait, si j’ose dire ? Il nous a offert beaucoup de repos dès sa naissance, nous sommes rentrés en pleine forme de la maternité !

Deux ans le séparent de sa grande soeur Maud, une petite fille très attachiante – terriblement mignonne et sacrément pénible à la fois, tout comme sa mère disent les mauvaises langues – elle l’a accueilli tout de suite avec beaucoup de douceur.
Paul est un petit bonheur, un garçon calme, tout en sourires et en gazouillis. Aujourd’hui il a presque 5 mois, une dent et il fait des roulades dans tous les sens.

Avec un bébé si facile, j’ai pu rapidement reprendre un peu de couture et de tricot. Le rythme est très ralenti mais quand-même !

Les projets sont plus mûrs. Chaque tétée – et elles sont nombreuses ! – est l’occasion de réfléchir au prochain patron et au meilleur tissu pour l’accompagner. A ce sujet, je passe énormément de temps à lire des articles de blogs pour me préparer au mieux, m’assurer de la coupe ou anticiper certaines retouches.
Tout naturellement, l’envie de reprendre le blog est revenue, plus technique, moins éparpillé – j’y reviendrai.

Pour le reste, mieux vaut aller voir du côté de mon compte Instagram mis à jour bien plus fréquemment.
A très vite pour les réalisations des six derniers mois !

8 comments

  1. Mais quel sourire ! Il ressemble un peu à son papa non ? Au plaisir de voir tes cousettes à nouveau ;-)

  2. Martine le

    Merveilleux !!! Pas de soucis pour les silences,…Priorité à la vraie vie et à tous ces moments qui passent si vite. Et tant pis si vous n’avez pas de robe d’allaitement, Paul a l’air de bien avoir tété quand-même ! Il a une bouille à faire des bisous et Maud a l’air très fière d’être la grande sœur ! Savourez et tranquillou, les cousettes ne vont pas tarder à rappliquer ! Grosses bises.

  3. mais qu’il est craquant ce petit Paul ! j’aime beaucoup l’adjectif au sujet de Maud « attachiante » c’est très parlant, on comprends de suite ce qui se cache derrière ce mot ;-)

    Prends le temps nécessaire pour toi, tes enfants, ton blog, après avoir trouvé une routine de publication, je me suis laissée happée par la vraie vie et le temps qui passe tellement vite mais ce n’est pas grave, j’y viens quand j’ai le temps (et l’envie aussi !)

  4. un magnifique petit garçon qui fait oublier j’espère, les mésaventures

  5. Quel joli sourire ! Bienvenue à lui et tant mieux si les mésaventures se font oublier ! A bientô

  6. Rétrolien : Le petit sarouel | Hachis Parementure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *