Le petit sarouel

Pour coudre un peu avant la naissance de Paul, j’ai eu envie de tester les patrons Ikatee. Cette marque est très à la mode en ce moment et c’est mérité : les patrons sont modernes et originaux, présentés avec goût. […]



Le deuxième nid douillet

L’un des rares projets cousus pour la naissance de Paul est un nid d’ange, du même modèle que le nid douillet cousu pour Maud. Elle l’a beaucoup utilisé à sa naissance, puis comme sac de couchage un peu plus grande […]



Le bonnet bleu-comme-ses-yeux

S’il est une création bien rentabilisée, c’est bien ce bonnet ! Rapidement tricoté en quelques soirées, il ne se passe pas un seul jour sans qu’il ne soit porté. Le joli patron est l’indémodable Korrigan, déjà tricoté à plusieurs reprises […]



Les petites robes d’honneur

Cet été, vous le savez, mon frère s’est marié. Dans l’euphorie de l’annonce, j’ai proposé aux futurs époux de choisir parmi tout un tas de choses à coudre pour les aider et m’investir dans leur mariage… Ils ont donc tout […]



La gigoteuse à pois

Encore une gigoteuse ! Il s’agit cette fois de la taille au-dessus, cousue quelques semaines après la naissance de Maud. Le résultat est certainement moins apprêté que la version précédente, mais il fallait aller vite ! Avec la fatigue, j’ai […]



La gigoteuse de fille

Comme promis, on essaie de rattraper les retards de publication. Aucune excuse pour cette gigoteuse, dont les photos avaient déjà été prises, ne manquait que la rédaction de l’article. Fin janvier, je me décide donc, à quelques jours du terme, […]



Le nid douillet

Profitant d’un entrain inespéré pour les projets de couture, j’ai cousu un nid d’ange. Le patron simplissime, répéré depuis sa parution, a grandement favorisé cette rapidité d’exécution. Pourtant, une fois plié, le nid d’ange ne mesure que 50 cm de […]



La collection de bavoirs

S’il y a bien un message lu et entendu au sujet des achats indispensables pour une naissance, c’est bien qu’il n’y a jamais assez de bavoirs ! On en trouve de très jolis dans le commerce, mais franchement, quand on […]